Le contenu

Un chat qui « ne sort pas » n’est pas malheureux !

«Un chat qui ne sort pas n’est pas malheureux »

 

 Il existe depuis toujours un désaccord majeur qui oppose nombre d’amis des chats

Doit-on garder un chat exclusivement en intérieur ou bien doit-il pouvoir entrer et sortir à sa guise ?

 C’est un sujet brûlant, beaucoup croyant encore qu’un chat ne peut pas être heureux en appartement ou dans un périmètre sécurisé dans son jardin (enclos ou grillage haut avec retour).

Pourtant force est de constater que tous les chats autorisés à sortir à volonté vivent dangereusement…

Avec de bons soins (stérilisation, vaccination, nourriture de qualité…) un chat d’appartement ou dans un jardin sécurisé (enclos ou grillage haut avec retour) peut vivre 15 à 20 ans, voire d’avantage encore. Un chat jouissant des privilèges du grand air sera terriblement chanceux s’il vit autant, bien qu’il y ait toujours évidemment des exceptions.

Voici une liste non exhaustive des principaux risques encourus par nos poilus si nous les laissons vadrouiller :

Les voitures

C’est un des principaux risques encourus par les chats qui sortent. D’autant plus lorsqu’ils sortent la nuit, car ils sont éblouis par les phares des voitures. Qui n’a jamais vu un pauvre petit corps inerte de chat sur le bord de la route.

Mais les voitures présentent aussi un danger lorsqu’elles ne roulent pas. Les minets si friands de petits coins chauds se glissent sous les moteurs encore tièdes et peuvent être gravement blessés ou tués si quelqu’un démarre alors la voiture.

Les chiens

Certains chiens sont de véritables tueurs de chats. Certains maîtres vicieux encouragent même leurs chiens à les attaquer.

Les chasseurs

Dans les zones rurales, la chasse est un véritable danger pour les chats, qui peuvent être confondus avec des gibiers, ou visés volontairement. Il existe également des pièges (à grives, renards ou sangliers) des braconniers.

Les machines agricoles telles que les faucheuses silencieuses sont également de vrais dangers.

Les empoisonnements

De l’antigel au raticide, les produits toxiques que l’on peut trouver dans le jardin ATTENTION AU PRODUIT ANTI-LIMACES sont des poisons pour les chats et sont d’ailleurs parfois sciemment déposés…

Les maladies

La leucose, le sida du chat et la péritonite infectieuse féline…Voici les 3 grandes maladies infectieuses incurables qui peuvent être transmises à un chat qui sort, le plus souvent par les sécrétions (salive, urine, sécrétions génitales, etc…) et généralement inoculés lors d’une morsure ou d’un accouplement, mais pas seulement. Les chats non castrés vivant en liberté sont donc les plus exposés ! Les mâles entiers passent d’ailleurs le plus clair de leur temps à se battre pour défendre leur territoire, ce qui est en plus à l’origine de nombreuses plaies et autres abcès…

Les humains

Et oui…Aussi ! Certaines personnes haïssent tellement les chats qu’elles se plaisent à leur faire du mal…

Les arguments sont nombreux (pullulation, destruction de jardin, dégâts divers…) tout comme les techniques de « suppression » de ces pauvres animaux sans défense…

La lapidation, sans oublier les vols de chat, pour des raisons qui ne sont pas forcément des mythes, comme les trafics de fourrure…

Tous ces gens représentent une réelle menace pour nos compagnons.

Et il ne faut pas croire, en France aussi ça existe malheureusement !

Le monde extérieur et ses multiples dangers justifient à eux seuls que l’on veuille garder son chat dans un environnement plus sécurisé.

Mais considérez aussi les choses du point de vue de NOTRE responsabilité : si notre voisin n’aime pas les chats, doit-il supporter leur présence constante dans son jardin, voire dans sa maison sous le seul prétexte que nous laissons au notre une totale liberté ?

En ce qui concerne l’autre question, à savoir si les chats peuvent être heureux dans un appartement sécurisé ou une maison avec enclos ou jardin sécurisé avec un périmètre bien défini , la réponse est un retentissant OUI

Les chatons élevés dans un environnement clos deviennent des chats ne souffrant pas du manque de liberté puisqu’ils n’ont jamais connu l’extérieur. Et avec de la patience, vous pouvez même convertir un adulte qui préférera rapidement les lits douillets aux vadrouilles extérieures interminables et je parle par expérience avec tous les chats qui sont chez nous et qui viennent de la rue comme : Aiko, Manga, Hanaé, Winter, Kuro, Ena…

Outre l’affection que vous lui apporterez, jouets, arbres à chats et griffoirs, vérandas ou balcons sécurisés sont autant d’éléments qui rendront la vie d’un chat d’intérieur très agréable et si vous êtes en pavillon, je recommanderai de ne laisser sortir le chat que si l’on dispose d’un jardin muni d’un enclos ou d’un grillage suffisamment haut avec un de retour 45° ou 90° avec filet retombant dans le vide sur au moins 30 cm.

Je sais, du moins j’espère, qu’il existe des endroits privilégiés où l’on peut laisser ses chats aller à leur guise sans les mettre en danger.

Je sais aussi que l’on ne fait pas toujours ce qu’on veut.

Mais quand les chats seront comme nous capables de téléphoner pour demander du secours, de mettre des préservatifs pour ne pas attraper la leucose ou le FIV, de contrôler les naissances, de se méfier des poisons et des cultures traitées, des pièges, des chasseurs et des trafiquants, de comprendre la vitesse des voitures, et de choisir leur vie en connaissance de cause, alors nous pourrons établir un parallèle entre notre liberté et la leur et nous n’aurons plus besoin de les protéger.

Nous devons les protéger, plus encore que nous nous protégeons nous-mêmes et protégeons nos enfants, car ils ne savent pas parler, pas lire, pas se défendre et sont innocents.

Les chats domestiques ne sont pas des animaux sauvages, ils sont conditionnés par nous depuis la nuit des temps, ne savent pas vivre indépendamment de nous, ni plus ni moins que les vaches ou les poules.

Je sais qu’il existe des chats « harets », de nos chats domestiques abandonnés qui se sont adaptés dans la nature. Qui en a déjà vu ? Moi jamais.

Je passe les années de ma vie à essayer de protéger des chats abandonnés en les faisant stériliser, en plaçant les plus sociables.

Je les ai toujours trouvés autour d’un point de nourriture déposée par une bonne âme, ou autour des poubelles, et se réfugiant près de nos habitations.

J’ajouterais encore l’argument suivant : Au nom de quoi prête t-on aux chats un besoin de liberté que l’on met sans problème de côté quand il s’agit des chiens ? Les ancêtres de la race canine étaient bien aussi vagabonds que ceux de la race féline, il me semble ! D’ailleurs il y a près de chez moi deux chiens qui ne rataient pas une occasion de s’échapper et qu’on voyait battre la campagne à des kilomètres à la ronde, jusqu’à ce que leurs maitres investissent dans la réfection complète de leur clôture.. Pourquoi trouver à redire aux enclos pour chats alors qu’on ne reproche jamais aux propriétaires de chiens en appartement de ne les sortir que deux fois par jour pour faire pipi-caca ? Finalement, pour leur sécurité, les chiens ont cette chance de ne pas avoir la souplesse des chats, qui leur permet de grimper, sauter, se faufiler partout ! Et il est donc tout simplement plus facile de protéger son chien que son chat, voilà tout !

Alors ne vous posez plus la question et ne complexez plus sur ce sujet : un chat d’intérieur est un chat heureux et en tous les cas les nôtres (et ils viennent tous de la rue) le sont et bon nombre de témoignages à travers des forums le prouve aussi.

On les Aime alors on les Protège STÉRILISEZ & IDENTIFIEZ votre chat-te, car si vous le / la laissez sortir et si votre chat-e n’est pas castré / stérilisé, le / la laisser sortir pour se reproduire ne vous rend-il pas partiellement responsable de la surpopulation de chats et chatons errants et tués chaque année ?

C’est clair que le dilemme sorties/pas sorties est un débat vieux comme le monde…

Il y a et il y aura toujours 2 clans…

Nos chats sortent dans le jardin, mais dans des enclos ou / et des parcs sécurisés, c’est un bon compromis pour leur sécurité et leur faire goûter un peu de l’extérieur…

Nous ne prétendons absolument pas que c’est la BONNE solution. Y en a-t-il une d’ailleurs ?

Enclos de notre infirmerie

Enclos de la chatterie


Terrain de jeu dans une partie de notre terrain sécurisé, ils ont environ 2000 m²

**************************************

ALBUMS PHOTOS sur Facebook

Si vous voulez des idées d’enclos voici 1 album :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.366963736751736.1073741830.203044219810356&type=1

Album « Sécuriser balcon & fenêtres » :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.366948593419917.1073741829.203044219810356&type=1 

Album « Sécuriser son jardin » :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.381030422011734.1073741846.203044219810356&type=3

 

 Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *