Le contenu

Comment s’occuper d’un chaton orphelin ?

Photo de notre petite Makiko

Idéalement on ne sépare JAMAIS un chaton de sa maman avant l’âge de 3 mois.

Cela permet d’assurer son sevrage alimentaire jusqu’à ses 2 mois mais tout aussi important et primordial son sevrage social et affectif jusqu’à ses 3 mois.

Si toutefois vous avez trouvé un chaton orphelin et vous ne savez pas comment le sauver, veuillez trouver ci-dessous quelques conseils (liste non exhaustive) afin de l’aider à grandir correctement et en faire un futur chat adulte bien dans ses pattounes.

Si le chaton (moins de 2 mois) est plein de puces… ne jamais mettre de pipette (même la spéciale chaton), il est beaucoup trop jeune, en revanche achetez du Frontline en spray (véto, pharmacie, le net…) et faites : 1 pulvérisation sur le dos et 1 pulvérisation sur le ventre (attention à ses yeux), mettez des gants et frottez doucement sur toutes les parties du corps (pattes, queue, dos, ventre, le dessus de la tête, cou…)

 Si vous voyez que les oreilles sont très sales et noires, il se peut que ce soit une galle d’oreille, il faut la soigner, voyez un vétérinaire.Si ses yeux sont tout collés et purulents, c’est un coryza qui doit être rapidement traité, idem voyez un vétérinaire.

S’il a des grosses et/ou petites tiques (blanches et/ou noires) , il faut absolument toutes les retirer avec un tire-tique (véto, pharmacie…).

Photo de notre petite Jude

Attention de bien l’utiliser, on ne tire pas la tique directement par la tête qui pourrait rester coincée.

Engagez le crochet en abordant la tique sur le côté. Tournez lentement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre sans tirer, jusqu’à ce que la tique se décroche. Il existe des crochets adaptés en fonction de la taille de la tique.

 


 

Si le chaton a environ 3 semaines / 1 mois, l’idéal est de le biberonner toutes les 3 heures en journée et toutes les 4 heures la nuit avec du lait maternisé spécial chaton.  

Ne pas laisser un chaton de 2 semaines (ou moins) seul + de 3 heures / de 3 semaines-1 mois + de 5 heures sans s’en occuper, sinon vous risquez de le perdre.

 Préparation du biberon :

 Utilisez du lait maternisé spécial chaton (surtout pas de lait de vache) en vente chez les vétérinaires, pharmacies ou animaleries (normalement les tétines et biberons sont contenus dans la boite de lait en poudre spécial chaton)

Une seringue de 5 ou 10 ml peut aussi faire l’affaire (sans l’aiguille) ou encore une pipette avec un poussoir que l’on trouve dans les sirops pour bébé (par exemple).

Lavez et rincez le matériel avec soin avant usage. Mélangez le lait avec de l’eau (la faire bouillir c’est mieux) en suivant bien les dosages indiqués sur la boite, sous peine de diarrhées.

Faites-le tiédir une fois préparé, avant de lui donner.

Maintenez le chaton sur le ventre, la tête légèrement inclinée en arrière quand vous le nourrissez.


Photo de notre petite Akemi

Ne vous inquiétez pas, au début c’est compliqué et le chaton n’en veut pas forcément, il faut prendre son temps.

 CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE :

 Tenir le chaton la tête en arrière ou sur le dos : il peut s’étouffer.

Essayer d’accélérer le rythme en pressant le biberon ou en poussant le piston de la seringue trop vite : le chaton risque de faire une fausse déglutition.

Ne pas faire avaler de l’air en laissant le chaton téter un biberon vide : le petit ballonne inutilement.

Suivant son âge, un chaton boit 2 à 20 ml par tétée, donc inutile d’en préparer de grandes quantités quand il est très jeune.

Durant les 2 premières semaines du chaton, répétez les repas 8 à 12 fois par 24 h (soit toutes les 2 heures en journée et toutes les 3 heures la nuit).

Ce n’est pas de tout repos mais il lui faut prendre des forces.

Les biberons sont à donner jusqu’à 8 à 10 semaines en espaçant les heures au fur et à mesure qu’il grandit (indications sur la boite de lait).

 S’il n’a pas tout bu, il faut jeter le surplus.

 Vous pouvez commencer à donner de la pâtée spéciale chaton et surtout de bonne qualité, comme Royal Canin chaton, Porta 21 ou Almo nature chaton…, à partir de 3 semaines (en l’aidant au départ).

Lui laisser aussi une toute petite coupelle d’eau, pas trop grande et profonde (afin qu’il ne se noie pas dedans).

Le chat est très sensible au goût de l’eau. Attention à l’eau trop chlorée ou à l’eau qui séjourne dans une gamelle, changez l’eau tous les jours.

Chaton ou adulte : évitez les gamelles en plastique et préférez un récipient en verre ou inox (pour l’eau comme pour les croquettes).

 Je vous conseille toute sa vie durant de ne rien donner (croquettes, pâtées…) qui viennent du supermarché, c’est vraiment de très mauvaise qualité et sur le moyen terme le chat développera des problèmes urinaires ou autres…

Voici un très bon site où vous pouvez tout trouver : http://www.zooplus.fr

Un petit cocon douillet pour le chaton :

Mettez le au chaud et au calme, sur une couverture, dans une pièce chauffée ou avec une bouillotte enveloppée dans une serviette (pas directement dessus). La température doit être maintenue à 28-30°C pour rappeler la chaleur du corps de sa maman.

Les premiers temps, votre chaton va beaucoup dormir.

Le Coussin chauffant SnuggleSafe est vraiment pas mal (en vente par exemple sur Zooplus …)

***TRÈS IMPORTANT***

 Avant et après le biberon, massez-lui le ventre.

Le chaton nouveau-né est incapable de faire ses besoins tout seul. C’est pourquoi la chatte stimule ses petits en leur léchant la région du périnée.

Il est donc indispensable de lui faire faire ses besoins, prenez de l’essuie-tout humide, massez-lui doucement le bas du ventre et la région anale pour provoquer miction et défécation.

Nettoyez-le ensuite.

Après 3 semaines, vous pouvez commencer à lui apprendre l’usage du bac à litière en l’y plaçant après l’avoir nourri (attention de choisir une litière avec des cailloux et pas style sable ou copeaux, ni de cristal, attention qu’il ne les ingère pas).

Dès que le chaton fait 500 grammes, vous pourrez commencer à lui donner 1/2 vermifuge chaton milbemax (voir avec le vétérinaire).

Ceci tous les mois pour les chatons, jusqu’à leur 6 mois.

Une fois adulte entre 2 et 4 fois par an.

Le mieux c’est de vous adresser à un vétérinaire qui en profitera pour vérifier l’état de santé de votre petit protégé.

Il vous dira aussi les vaccins à prévoir à partir de ses 2 mois (avec un rappel 1 mois après, ensuite c’est 1 fois par an)

Surtout évitez qu’il ait accès à l’extérieur (trop de dangers)

Et pour finir pensez surtout, mâle comme femelle (pour les femelles avant ses 1ères chaleurs) à le STÉRILISER à partir de 5/6 mois et de l’IDENTIFIER (qui est une obligation depuis janvier 2012).

Autre détail très important : que ce soit nous petites assos / ou grands refuges, il en va de même pour un particulier, je vous conseille vraiment (si vous avez déjà 1 ou plusieurs chats chez vous) de mettre le nouvel arrivant (chaton ou adulte) en quarantaine stricte (3 semaines minimum, si pas malade et contagieux). Si le petit nouveau est malade et contagieux (typhus, coryza, teigne, galle d’oreille…) ça vous évitera les pleures.

 Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *